Bientôt Station Fiction n°4 mission Boréal 100% québécois !

Publié le par Thor

Très bientôt…. Dernier virage avant la ligne d’arrivée…

STATION FICTION

Mission n°4

Automne 2009 (en retard)

Boréal 100% québécois

Éditorial « Boréal »

 


Journal de Bord de la Station ; quatrième escale, temps subjectif inconnu, temps relatifs ; Automne 2009.

L’extraction de la Zone de l’Obscurité fut délicate et la Station connue les effets imprévisibles d’un horizon instable des possibles. Au regard des avaries j’ai reporté l’exploration du territoire de la Bête ; je ne pouvais pas mettre en péril nos passagers, ni l’équipage ou le bâtiment, surtout dans cet état.

Presque en perdition, condamné au silence et à l’oubli, perdu dans tous ces échos d’un horizon des possibles instable et capricieux, l’équipage entonnait déjà son requiem. Quand nos instruments ont enfin repéré un vol d’illusions et qu’une voix d’ailleurs répondit à notre « mayday » depuis la maison de Saelle. Cap sur la Planète Boréal et alea jacta est !

Cette escale sur la planète Boréal ne figurait pas à l’origine au tableau de service des missions ; cet avant poste québécois de l’exploration des territoires de l’Imaginaire qui rassemble chaque été pour un rituel assez curieux, sa flotte et ses aventuriers, a bien voulu nous accueillir le temps des réparations. Et nous les en remercions.

Exceptionnellement, aux côtés des récits des explorateurs que nous y avons rencontrés, nous avons profité de cette aubaine pour établir un recensement non exhaustif de la flotte d’exploration rassemblée et à jeter un œil curieux à cette étrange cérémonie annuelle qui rassemble tous ces aventuriers de l’Imaginaire. Merci à nos guides locaux.

Fin prêt, bien reposé, entièrement réparé et les soutes pleines à craquer, la Station peut donc reprendre son voyage.

 

Journal de bord de la Station M4/hiver 2009/2010(tempus relativis A9).

 

Alaric S Thorismond (alias Sébastien CLARAC)

 

Commande : http://chantierimaginaire.site.voila.fr/STATION.html

Publié dans STATION FICTION

Commenter cet article