Ananké n°2

Publié le par Thor

  

Je dois dire que c’est la première fois que je lis un fanzine qui englobe le Polar et l’Etrange et ma foi, cela m’a procuré beaucoup de plaisir et j’ai réellement savouré cet Ananké numéro 2. La première de couverture met directement l’eau à la bouche ! Le cadre, les couleurs, la police, l’illustration tous les bons ingrédients pour un futur festin littéraire. Je tourne vite la page !

 

Le prédateur de Yves-Daniel Crouzet.

Si la société de nos jours, plutôt écœurante, touche quelque peu notre façon d’être, de vivre,  il en est de même pour le héros de cette nouvelle. Mais si nous, lecteurs, puisons principalement notre sérénité par l’amour et la béatitude, notre héros trouve sa thérapie en donnant la mort et en se plongeant dans la déchéance.

Un très bon texte, bien écrit, bien ficelé, mais je reste toutefois sur ma faim.

Scoumoune par Albin Lazariani

Rico, un voleur perfectionniste, mais malchanceux, commet un hold-up dans une banque avec un complice quelque peu maladroit. Si la sauce tourne au vinaigre, Rico en réchapperai, mais à quel prix ?

Si la chute n’est pas vraiment surprenante, et que le fil conducteur est sans complexité, je dois dire que le traitement de l’histoire, littérairement parlant, est très surprenant et rend la lecture fort agréable. De plus on s’immerge bien dans le personnage et on ressent son goût prononcé pour la cuisine. Volaille, pruneaux, kékés sont au rendez-vous. J’adore, j’adhère !

Basse œuvre par Axel Angel

Un meurtrier complexé, Jo, voit ses manières de tuer dénigrées par son supérieur, le Big Boss. Doté d’une imagination peu développée, il décide de kidnapper un grand écrivain de Polar Noir, afin que celui-ci lui enseigne de nouvelles manières de trucider les gens.

Un texte bien écrit, mais, même si c’est une courte nouvelle, le manque d’action fait que l’on trouve le texte trop long.

Tri sélectif par Romano Vlad Janulewicz

L’écologie c’est une question sérieuse ! Trop sérieuse peut-être… ! Monsieur Desgalndes saura vous convaincre !

Un court texte qui met en avant, de nos jours, de polis éboueurs, pas comme les autres. Chute retentissante ! J’en redemande.

La relève  par Max Phillipe Morel

Une courte B.D. qui traite de la rencontre entre Arsène Lupin et Rocambole, lors d’un cambriolage.

L’absent par Laetitia Carau

Un professeur d’école se met à la recherche d’un élève, manquant à l’appel. Lorsqu’il entend la voix de l’enfant à travers les murs de la classe. Parviendra-t-il à le retrouver où serait-ce simplement une illusion ?

Un texte bien écrit, avec des expressions quelques fois un peu redondantes, qui je suppose, fais en sorte de relater plus profondément la folie du professeur.  Texte agréable à lire, sans plus.

La vieille Margot par Elie Darco

L’histoire tourne autour d’une dispute entre le narrateur, ancien gendarme à la retraite et sa voisine la vieille Margot, qui réclame un monceau de terrain. Mais pourquoi insiste-elle pour acquérir cette parcelle de terrain ? Le mystère demeure.

Un texte très bien écrit, mais dès le début on prévoit déjà la chute de l’histoire car la trame est assez simple.  Néanmoins ce fut un agréable moment de lecture !

Echo par Yves-Daniel Crouzet

Sur un bateau voguant vers … Alain, cinquante ans, fait la rencontre de Chloé, à peine vingt ans. Sur le pont du bateau ils apprennent à faire connaissance. Un jeu de séduction se met alors en place entre les deux protagonistes. Alain parviendra-t-il à contrôler ses émotions, où succombera-t-il au charme de cette jeune femme mystérieuse ?

Une petite chute bien placée, qui remet en question la vie d’Alain. On ressent vraiment les sentiments des personnages, et on se prête nous aussi dans le jeu de séduction. Très bon texte !

 Conclusion

La barre a été placée très haute dès le départ avec la très belle couverture, et ceux qui se demandaient si les écrits allaient être du même niveau, je peux vous affirmer qu’ils le sont. La qualité des nouvelles est au rendez-vous.

Par Auddrel

  

Ananké est un fanzine de l'association Sombres Rets : http://ananke.sombres-rets.fr/


Après un long silence sur la fréquence de « L’Horizon Fanique », rubrique consacré aux fanzines, suite au départ du Chroniqueur Albin. Son successeur nous livre sa première bafouille ! Il nous avait déjà offert l’article du Canard Cosmique de Station Fiction n°3 mission Obscurité et sévit sur son propre blog où retrouver bien des choses….

http://sombresreves.blogspot.com/

Peut-être

Longue Vie à la Chronique… avec tout plein d’articles à venir, la pile est haute et le stock est important.
, qui sait, confirais-je à l’avenir à ce nouveau collaborateur d’autres tâches (ingrates, cela va de soit).

Bien cordialement,

Sébastien CLARAC alias (Alaric S Thorismond)

Facebook

 

 

 

Publié dans Horizon fanique

Commenter cet article

Lucie 19/11/2009 14:24


Je ne l'ai pas lu, mais j'aime bien qu'on mélange le fantastique et le polar. J'ai toujours trouvé dommage cette dichotomie entre ces "mauvais genres"... :)


Thor 19/11/2009 17:32



À qui le dis-tu ! le polar est un met qui s’accommode avec tout ; à la sauce historique, arrosé de fantastique (un cru de terroir
convient tout à fait), accompagné d’un assortiment de machiavélisme subtil et (a)varié (forcément),
le tout épicé à souhait, ou pas, servit chaud au froid et c’est toujours la garanti d’un excellent moment ! En tout cas, c’est mon plat favori… donc vivement Ananké n°3 ! Ou d'autres
initiatives du genre, je souscris...