Nocturne n°12, le fanzine culte, Québec, parle de la Station !

Publié le par Thor

STATION FICTION

Mission : 01/Récif de Dante

60 pages

La déesse de l’Enfer

 

 

            Station Fiction est une nouvelle comète arrivée de l’univers infiniment grand que représentent l’imaginaire et la science-fiction. Son directeur littéraire, Alaric.S.Thorismond., a décidé de risquer son âme en créant la première mission; Récif de Dante, parue en hiver 2008.

            La couverture, très attrayante et illustrant le côté SF de la revue, est imprimée en couleurs. Elle laisse présager que le lecteur se posera sur un monde étrange, dangereux et hostile et est la réalisation d’Élie Darco (site-forum OutreMonde et sa web-revue, Univers).

            Le départ se fait grâce à une mini bande-dessinée (signée Vain et Swen), suivie d’un mot du directeur artistique, le tout provoquant chez l’humain qui la lit de nombreux frissons. Que découvrira-t-il au travers des prochaines pages?

            Puis, l’horreur survient : six nouvelles, d’auteurs connus du milieu littéraire, qui vous glacent le sang. Se déroulant toutes dans des endroits mystérieux et non découverts, chacune d’entre elles nous plonge dans les abysses terrifiants de l’inconnu.

            Le désert éternel lance le bal : un homme, voulant sauver ses congénères des griffes acérés d’un souverain malfaisant, commet l’irréparable et devra répondre de son crime. Mais à quel prix? L’auteur, Cyril Carau (site-forum OutreMonde et sa web-revue, Univers), nous entraîne sur les chemins de ce désert inquiétant.

            La malédiction du Lamba Mena : un morceau de tissu peut-il de révéler d’une importance mortelle? L’auteure, Sophie Dabat (Erzébet Bathory : comptesse sanglante) nous le prouve sans ménagement.

            Aussi loin que la glace suit le parcours d’une jeune femme cherchant une cité onirique. Tephida Hay (Le crépuscule des Loups) nous en relate les aventures et nous fait découvrir une terrible vérité.

            Hors du voile, de Romain Lucazeau (Topologies alternatives, Ascension cosmique) nous plonge dans un futur inquiétant, au cœur d’une cité qui, depuis 1000 ans, ne connaissait que la paix. Une paix qui pourrait cacher de nombreux secrets…

            Suit une nouvelle croate, Le pénitent rouge, où nous suivons l’épopée d’un prêtre du futur, qui doit combattre des furies et des démons méconnus. L’auteur, Nikola Stjelja, n’en est pas à ses débuts et crée une atmosphère terrifiante.

            Finalement, pour terminer ce décollage en beauté : Le prisonnier, de Nicolas Bénard (Après la fracture), nous envoie dans l’espace, dans des cellules pour contrevenants peu orthodoxes. Dorian, le protagoniste, dans sa solitude et son éloignement, développe des passe-temps virtuels plutôt violents…

            Bref, un départ foudroyant et des nouvelles passionnantes, d’auteurs talentueux et efficaces. Et la B.D. de la préface ne peut que nous inciter à lire la suite. Si les missions suivantes sont aussi bien ficelées et intéressantes, Station Fiction se rendra loin!

            À ne pas manquer : la mission 02, Premier contact. Pour la zone européenne seulement.* Pour le moment…

 

            Longue vie à vous, peuple des univers imaginaires!

 

            Forum : http://chantier-imaginaire.winnerbb.net/index.forum

            Blogue : http://chantier-imaginaire.over-blog.com/

            Courriel : station.fiction[@]yahoo.fr

 

Nocturne, le fanzine culte…

http://www.geocities.com/nocturnefanzine/index.html

 

Et si Albin se remet de sa publication dans Ananké n°2, peut-être aurons-nous, sous peu, une recension de Nocturne n°11 et aussi du 12.
* En fait la Station est disponible tant au Québec, qu'ailleurs dans l'univers : au même tarif qu'en France (parce que l'Imaginaire le vaut bien !)
http://chantierimaginaire.site.voila.fr/
PS ; Nocturne accueille aussi les auteurs de la Vieille France; j'étais au sommaire du n°6 et Sandy du n°9... aucune raison de négliger Nocturne ! 

Publié dans STATION FICTION

Commenter cet article