Miel des Lunes, de Michèle Sébal,

Publié le par Thor

Après la catégorie « horizon fanique », consacré aux fanzines, et la catégorie « nouvelles horizon » dédié aux nouvelles, nous ouvrons la catégorie réservée aux romans.

Et c’est avec Miel des Lunes de Michèle Sébal que nous inaugurons celle-ci.

 

http://www.editions-glyphe.com/f/index.php?sp=liv&livre_id=1369

Miel des Lunes, de Michèle Sébal,

Édition Glyphe imaginaire ISBN 978-2-35285-053-3

 

C’est avec une volupté exotique que nous est conté ce récit sensuel qui met à mal le psychanalyste Raoul ALCAN. Confronté à l’inconcevable mystère de Miel, qui rompt le voile pudique entre une réalité convenue et l’univers onirique de ses fantasmes ; rien, ni la distance professionnelle du divan, ni le masque du voyeur derrière la glace sans teint ou la barrière du silence, ne l’épargneront de cette rencontre de l’autre qui reste avant tout une découverte de Soi quand les fantasmes s’évadent.

Impossible, hélas, d’en dire d’avantage sans gâcher le plaisir inévitable de cette lecture.

 

Michèle Sébal nous régale d’une écriture aussi voluptueuse qu’une brise du pacifique, rehaussé des couleurs chatoyantes de tableaux qui transportent le lecteur, non sans douceur, mais sans pudeur, dans une évasion aux pays où le réel côtoie l’imaginaire. Un style agréable et doux qui n’en reste pas moins d’une incroyable précision et anime les divers personnages d’une présence sincère. Une finesse d’écriture peu commune dans les littératures de l’Imaginaire.

Inutile d’être initié en psychanalyse pour accepter et apprécier ce voyage au-delà de la frontière des psychoses délirantes.

 

Nul doute que ce titre fera parler de lui, et nous attendons déjà, et avec impatience, de retrouver cet auteur avec un nouveau voyage.


Sébastien CLARAC 

Publié dans Autres Horizon

Commenter cet article

lita.s (michèle sébal) 24/03/2009 23:04

et merci à Lucie pour m'avoir guidée vers ces mots de Thor.bisous

lita.s (michèle sébal) 24/03/2009 23:02

Une impression bizarre, délicieuse. Celle d'avoir été lue "au-dedans", entre plexus et pelvis. Une rencontre de soi dans les mots de l'autre... je n'en dirai pas plus, chamboulée comme je le suis, je risquerais d'être verbeuse.Waouh !!! mais je t'aime, Thor !!!

Lucie 24/03/2009 13:56

Je suis enchantée que Miel t'ait plu à ce point, et je rappelle aux lecteurs de ton blog qu'on retrouve Michèle Sébal dans mon anthologie Identités, chez le même éditeur  (Glyphe) 

Thor 24/03/2009 14:06


débordé comme je suis, j'ai été long à ouvrir le livre... et pour une fois, le bonhomme que je suis, habitué à descendre en marche, surtout des avions, là je suis resté jusqu'à la fin du voyage !
C'était un réel plaisir.