Géante Rouge n°11 Laurent GENEFORT

Publié le par Thor

Géante Rouge n°11 : dossier Laurent Genefort.

Dans l’actuelle série des n°11 parmi les supports papiers du fandom des littératures consacrées aux imaginaires ; Géante Rouge inaugurait le bal en fin d’automne 2008 avec une sortie qui aura sue se faire attendre, comme toute les bonnes choses.

Numéro collector de printemps automne 2008.

Géante Rouge est un livret au format A5 de 62p ; ISSN 1778-011X à 4€ le numéro ou 15€ l’abonnement.

Édité par les éditions Répliques ; Géante Rouge est 100% Science-fiction, récemment sous la direction de fredgev et se compose traditionnellement de nombreuses nouvelles en première partie, d’une dossier consacré à un auteur et de quelques rubriques.

http://page-sf.monsite.orange.fr

Cet onzième opus qui s’est un peu fait attendre ; est admirablement illustré par Jean-Christophe HOËL

 

Les nouvelles :

Nous découvrons en première partie huit nouvelles et « un » poème.

 

La page usée, par Olivier TOMASINI

Voici un récit assez court plein de poésie où la fracture entre les livres numériques et les antiques papiers, où cette frontière entre le lecteur et les personnages de ses lectures n’est peut-être pas si étanche qu’elle pourrait le laisser croire.

 

De l’autre côté, par Emeric CLOCHE

Ce texte assez court écrit en hommage à La route de Cormac Mc CARTHY.

 

Flux tendu, par Timothée REY

Voici un texte qui ne peut que rester dans les mémoires.

Si vous êtes un adepte des grandes surfaces, un disciple de la grande consommation, que les promos sur les produits de rêves vous attirent comme des papillons par le feu. Derrière les musiques d’ambiances et la subtile mise en scène de votre hypermarché préféré, passez donc quelques instants dans les sous-sols admirer l’envers du décor…

 

La fuite, par Hervé GRAFFE.

Voici de la science-fiction dans la pure ligne cataclysmique en apocalyptique, en plein espace pleine de désespérance…Une fois encore les puissances supérieures ont le dernier mot ; enfin presque… presque.

 

Relégation relative, par Hugo van GEART.

La traditionnelle nouvelle de Hugo ! On ne voudrait s’en priver pour rien au monde. De plus, ce dernier nous assure posséder un stock suffisant pour nous régaler encore pendant 2000 numéros – au moins -… ceci dit, ce texte joue de l’humour et du paradoxe de la relativité pour nous nous interroger sur la réelle valeur de nos valeurs.

 

Un beau ciel bleu, Olivier GECHETER

Peut-être plus proche du fantastique que de la science-fiction – mais les étiquettes ne sont que des mensonges, non ? - , Olivier nous gratifie ici d’un texte où l’humanité sincère de son personnage s’exprime dans l’angoisse solitaire d’une chute libre…

 

Holocauste-prologue, Christophe SIEBERT

Il s’agit ici du prologue de son roman disponible sur facebook :

www.facebook/group.php?gid=89653750076

Ce prologue nous raconte les prémices de ce la perte subite, pour notre civilisation higt-tech, des ondes radios pourraient engendrer… la suie, sur facebook.

 

Il en reste encore mais personne ne le sait, poème d’Antoine GRANGIER

Si on admet que la science-fiction est un genre, une axiologie thématique et narrative ; qu’importe sa forme ; haïku, nouvelle, novella, roman ou encore poésie ? Si on veut admettre, accepter tout du moins d’y penser, qu’après tout les premiers récits rédigé par les hommes furent, sinon de la science-fiction selon certaines normes, du moins appartenaient-ils incontestablement à l’Imaginaire… Homère écrivait en vers, non ? Alors, place à la poésie même si le lecteur contemporain, peu habitué dans cet univers à ce denier devra apprendre à l’apprécier. N’est-ce pas après tout qu’un simple retour aux sources ?

 

Le dossier Laurent GENEFORT :

Après l’interview de Laurent GENEFORT par Elian KRAWIEK ; nous découvrons l’impressionnante bibliographie de l’hôte de ce Géante Rouge ; suivi par un morceau e choix : une nouvelle du maître…. Ce dossier ce conclut par la lecture par Clément BOURGOIN de Memoria.

Longue vie :

La vie, comme n’importe quel jeu, est mené avec des règles parfois si évidentes, parce que ceux qui s’installent à cette table partagent ce même univers et sa représentation et de fait les lois de la partie sont admis sans critiques. Peut-on quitter la table ? Peut-on, et comment, changer sa perception de l’univers pour définir ses propres règles ? Alors qui gagne ?

 

Les rubriques :

Parmi ces dernières ; outre l’éditorial de fredgef, la page consacré à l’illustrateur - Jean-Christophe HOËL - , la recension des lectures de Hugo van GEART et les messages de Radio-libre Albermuth, par dj duclock. Il convient de relever l’article consacré à la science-fiction dans la littérature arabe, d’Achmed KHAMMAS.

 

Pour conclure, nous saluons le retour de la Géante Rouge au devant de la scène. Vous aurez donc à l’avenir des nouvelles de ses pérégrinations ; Thor y étant abonné depuis le premier numéro et envisage de le rester aussi longtemps que possible, nous aurons toujours un exemplaire sous la main.

pour écrire à Géante rouge : geante.rouge@gmail.com

 

Albin LAZARIANI pour « l’Horizon Fanique »

 

À venir dans cette rubrique consacrée aux fanzines, tout ce qui nous tombera sous la main, d’une manière ou d’une autre.

Ouverture prochaine, d’une Catégorie/Rubriques « Nouvelles Horizons », cette fois consacré de la même manière aux publications de nouvelles de l’Imaginaire hors cadre des fanzines.

Publié dans Horizon fanique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article